ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

vendredi, 13 avril 2018 00:00

PMA/GPA : des sénateurs LR disent leur opposition

Écrit par 

« Concevoir la vie sans père, si on se place du point de vue de l’enfant, posera la question de l’accès aux origines, qui est sensible » explique le président LR de la commission des lois du Sénat, Philippe Bas, auteur d’une tribune cosignée par 118 sénateurs. Une position inspirée « par les lois religieuses » selon la sénatrice PS Laurence Rossignol.

Le débat sur la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) fait son retour. Dans une tribune publiée vendredi dans Le Figaro, 119 sénateurs, essentiellement du groupe LR, présidé par Bruno Retailleau, lui-même signataire, mettent en garde contre le recours à ces techniques de procréation en faveur des couples d’hommes et de femmes.

« Principe de précaution et de prudence »

La publication de la tribune n’est pas anodine. « Les états généraux de la bioéthique sont ouverts. C’est une période très importante où la société française est en réflexion tous les 5 ans » souligne à publicsenat.fr Philippe Bas, président LR de la commission des lois, qui a écrit la tribune. « Elle dit que le désir d’enfant n’est pas altruiste dans un cas et égoïste dans l’autre. C’est une aspiration fondamentale de l’être humain. Il faut apporter de la considération pour ce désir, quand la nature s’y oppose. Il faut également apprécier non seulement les attentes de ceux qui ont ce désir mais aussi les intérêts de l’enfant. Les premiers à apprécier ce sont les parents, mais la société a son mot à dire quand elle est sollicitée. Or dans les affaires d’assistance médicale à la procréation, la société est sollicitée » souligne le sénateur de la Manche, qui ajoute que « l’hôpital public devrait ensuite dégager des moyens » et tout comme « l’assurance maladie ». Il ajoute, au sujet de la GPA : « Les valeurs des droits de l’homme et de la femme, dans la déclaration des droits de l’homme, ne permettent pas d’accepter que la femme se loue pour autrui ».

  Source: publicsenat.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.