Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 19 avril 2018 00:00

Poupons à vendre à Paris: une boutique éphémère anti-GPA ne plaît pas à tout le monde

Écrit par 

A compter de ce mardi et pendant trois jours, l'association Alliance Vita a lancé une boutique éphémère exposant entre autres des baigneurs pourvus de codes-barres.

L'objectif était de s'opposer à l'extension de la Procréation médicalement assistée (PMA) et à la possibilité de légaliser la Gestation pour autrui (GPA). L'initiative, qui vient de s'achever, a défrayé la chronique dans le 2e arrondissement parisien, s'attirant les foudres d'élus. 

Ces jours-ci,  c'est dans le passage Choiseul, au coeur du 2e arrondissement de Paris, que la pomme de discorde a roulé. Les élus locaux ont publié ce jeudi une tribune contre l'ouverture dans cette étroite artère d'une fausse-boutique éphémère, chapeautée par l'association catholique Alliance Vita et militant contre l'extension de la "Procréation médicalement assistée" (PMA) et la "Gestation pour autrui" (GPA).

Dans ce magasin lancée mardi dernier, et qui vient de fermer ses portes, on trouvait des baigneurs marqués de codes-barres, des mannequins masculins le visage masqué par des cartons décomposant le sigle "PMA". Dans une publication Facebook, la revue Famille chrétienne a donné à voir l'intérieur de l'endroit, dont la devanture proclamait, sur un mode parodique: "Achat-location-vente".

  Source: bfmtv.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.